Travail

Vis ma vie de FreeLance : la pause café

Vis ma vie de freelance Parler toute seule, parler à son chat

Etre complètement débordée

En ce moment je suis sous l’eau, c’est le grand bain, ça fait longtemps que je n’ai plus pieds!

Etre sous l'eau omplètement débordé par son travail

Free-lance la nouvelle rémunération à la mode

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui ce sera un coup de gueule.
Avec l’avènement d’internet, sachez qu’on ne paye plus un free-lance en euros, mais en visibilité !

Oh combien de free-lance, illustrateurs, graphistes, auteurs reçoivent régulièrement ce genre de mail, où l’on vous envoie l’un de vos travaux, piqué sur le web, souvent mis en situation de façon peu flatteuse, en vous proposant une merveilleuse opportunité.

Cette opportunité est simple, la personne va utiliser votre création gratuitement pour créer des coques de smartphone, illustrer un prospectus, un livre ou créer un jeu en ligne et, en échange, elle indiquera votre nom et l’URL de votre site web pour vous offrir une couverture médiatique sensationnelle. Parce qu’évidemment ces personnes ont toujours un site web qui bénéficie d’un taux de visite époustouflant, mais n’ont pourtant jamais aucun budget pour réaliser leurs projets.

Evidemment, l’immanquable opportunité est exceptionnelle pour vous petits free-lance parce que ces généreux bienfaiteurs vous font un immense honneur de bien vouloir utiliser vos créations sans vous payer.

La visibilité

C’est cette nouvelle « monnaie » très à la mode chez les entreprises à la recherche de créatifs free-lance. Dernièrement un membre d’une académie, que je ne nommerai pas, de notre chère éducation nationale, m’en a fait une définition très précise :

mail_02

Je ne sais pas à quoi ressemble ce bon Monsieur, mais je l’imagine comme ça…

L'idiot du village

Le regard bovin, il doit forcément ne pas avoir l’air bien malin, s’il croit encore que le système économique de la France est le Troc !

Mon très cher Monsieur, vous me pensiez offensée, non offensée n’est pas le mot qui me vient en tête en lisant vos absurdités: en colère, énervée, seraient des termes plus justes.

Se faire battre - violence

Je suis, malgré mes envies de meurtres, restée sacrément polie lors de ma réponse.

Tu n’imagines pas la chance que tu rates

Et oui, le fameux moment où ces pseudos professionnels t’expliquent comme ils sont de bonne volonté et comme tu es stupide de ne pas voir la chance que tu rates en refusant de céder tes illustrations gratuitement contre un peu de visibilité, parce que ça t’aurait ouvert les portes du paradis !
Si vous saviez, mon bon Monsieur, comme vous êtes nombreux à avoir un super site qui atteint des milliers d’internautes et à « offrir » de la visibilité qui devrait nous mener, nous, pauvres petits illustrateurs, à une nuée de futurs contrats prospères et une richesse certaine.

La question est : pourquoi ne propose-t-on qu’aux illustrateurs, graphistes et autres free-lance une rémunération en « visibilité » ? Payez-vous votre baguette de pain en visibilité ?

Echange belle visibilté contre création d'illustration

Le métier passion

Un autre argument que nous entendons souvent, c’est que ce n’est pas un vrai métier, mais une passion alors ça doit être un plaisir pour nous de travailler gratuitement pour tous ces merveilleux projets que vous nous proposez.

Oui, c’est vrai c’est un métier passion, oui, c’est vrai nous prenons beaucoup de plaisir à dessiner, peindre, créer. Mais il est aussi vrai que c’est un travail où la concurrence est rude et où il faut se battre et bosser sans compter ses heures ; il est aussi vrai que nous avons un loyer, des factures et un frigo à remplir comme vous mon bon Monsieur.

Alors quitte à ne pas recevoir de chèque pour une illustration, je préférerais encore être payée en cacahuète plutôt qu’en visibilité, au moins ça égayerait mes apéros.

Donner des cacahuètes aux illustrateurs

Pour moi vous n’êtes tout simplement pas un véritable professionnel, parce qu’un professionnel encaisse fièrement son chèque à la fin du mois, avec la fierté du travail bien fait, un professionnel sait que tout travail mérite salaire, enfin un professionnel paye le prestataire qui aura repeint ses locaux, livré un nouveau site web, ou illustré un jeu éducatif.

Voilà c’était mon coup de gueule de la semaine, bon week-end les amis pandas pour moi ce sera mariage et champagne demain!

Le sport c’est une question de motivation

Et c’est bien ça le problème

Motivé, faire du sport, affalé dans son canapé

La différence entre…

Envie de vacances

Envie de vacances

et

Besoin de vacances

Besoin de vacances

 

En attendant les vacances on va déjà ce faire un petit weekend prolongé à Berlin, vivement vendredi

Vendredi : loading…

Week-end

Freedom

Courage c’est bientôt le week-end !!! Vive le vendredi, vive la liberté

Prisonnier du travail vivement le week end

Un très bon week-end à tous !!!

Et de bonnes vacances aux parisiens !

GRr@rr Facebook

Depuis quelques jours nous sommes nombreux à lire ce genre de message sur Facebook, Twitter and Co

Message facebook

Au travail quand il fait beau dehors

Et vous vos amis vous donnes-t’ils aussi l’envie de vous pendre ?  :-?

Bonne journée au soleil à tous !

Travailler pour un site d’e-commerce

A la période de Noël

AAAAAAAAHHHHHHHhhhhhhhh ça rend fou ! :-x

S'arracher les cheveux, devenir fou

Et ça donne aussi des envies de meurtres !!! Et pas qu’un peu….

Traviller dans le commerce à noel, la magie de noel

Évidemment c’est aussi valable dans le commerce traditionnel, pire ! Il faut aussi éviter de tuer les clients :-P
Et en même temps c’est grâce à vous tous que nous faisons péter nos primes alors merci à tous… et bon shopping à tous !!!

Sous l’eau

En ce moment je suis complètement sous l’eau avec une belle commande pour un magicien, un faire-part de mariage et la petite Zoé qui se prépare pour partir à la recherche d’un magazine sympa ou d’une maison accueillante…
Trop de travail complétement sous l'eau
Mais à très vite les petits pandas

Le retour de vacance sous la pluie

Hier je suis rentrée d’un petit séjour ensoleillé de Barcelone… Tout ce qu’on peut dire c’est que ça m’a fait bizarre

De retour à Paris

 

 

Bulle de BD blog de Dinett illustration
nuage de pluie

Rentrer de vacances sous l'orage